Créer une communauté pour permettre aux gens de témoigner, de s'épancher, de s'exprimer par l'art et, si possible de sublimer pour éviter que ça déborde et que notre tête explose...

 

c'est ce que propose votre communauté " trop dure la vie"...

 

D'autres personnes, isolées et vivant seules leurs difficultés, mais dont les problèmes se rencontrent partout ont entrepris le même projet.

 

C'est pourquoi je vous propose de découvrir comment d'ouvrier sans qualif' on peut se découvrir une passion pour le dessin. Traits d'apprenant et étonnants, hésitants, mais traits expressifs, criants de vérité et qui touchent, qui choquent parfois ... mais qui ne peuvent laisser indifférent.

 

Pour venir vous exprimer à ce sujet, laisser un témoignage ou tout simplement découvrir un nouveau blog, cliquez sur ce lien :

 

link

 

 

Voici une idée des créations de notre ouvrier-artiste :

 

img001 (5)

 

L'ouvrier est ici comparé à un bagnard. L' atmosphère du dessin est angoissante et provoque un sentiment de tristesse résignée.

 

163364 100853543425153 1473183715 n

 

Un dessin beaucoup plus cru, plus violent. Les mains coupées sont une métaphore de la socialisation, de l'activité et des moyens de vivre qu'on enlève subitement à ces ouvriers, souvent pères de familles. Moyens qu'on leur retire sans penser aux conséquences. La machine ( ce sont bien des "humains" ( ? ) pourtant qui tiennent les commances ) les broie, les ampute, pour toujours plus de profit.

Retour à l'accueil